Voilà, voilà... Fin de l'aventure...

 

Fermeture de kolossaldrupal.org dans...


Bonjour tout le monde,

Drupal évolue, les versions changent et Kolossaldrupal.org était essentiellement consacré à la version 6 de Drupal.

Autant dire que les infos présentées ici commencent à dater...

Faute de temps, je ne peux plus garder le site Kolossaldrupal à jour...

Je vous aurais bien proposé de reprendre le flambeau mais... c'est tellement simple de nos jours de se faire son propre site à soi...Pourquoi s'embêter alors ? :-)

Ce site restera donc en l'état, tel qu'il était en 2011...

Ah la la ! Cela ne nous rajeunit pas !

Manuel Vila - Avril 2016

Alias d'URLs

Référence en anglais sur drupal.org : http://drupal.org/node/120631
21 Juin 2009 - 15h57


« URL » est l'abréviation de « Uniform Resource Locater ». Une autre façon de dire « l'adresse (ou le nom) de mes pages sur le web ». C'est le « nom » par lequel le navigateur identifie la page à afficher. Nous avons tous vu des annonces disant « Retrouvez-nous sur exemple.com». Eh bien exemple.com est l'URL de la page d'accueil de leur site web (pour faire bref, car en fait c'est une page comme index.html qui est la véritable page d'accueil, mais cela est implicite).

Par défaut, Drupal appelle vos contenus nodes et les identifie par leur position dans la base de données. Ainsi, votre page « L'histoire de la noix de Macadam - 1e partie » est connue par Drupal sous le nom node/167. C'est parfait pour Drupal parce qu'il comprend cette organisation. Mais vos visiteurs se moquent un peu de l'endroit où votre page est stockée dans la base de données; tout ce qui les intéresse c'est de trouver votre page, ou de savoir ce qu'indique le signet dans leur liste de bookmarks.

Alors Drupal dispose d'une fonctionnalité appelée Alias d'URLs grâce à laquelle vous afficherez un nom de page un peu plus compréhensible. C'est un confort totalement inutile si l'on se place du point de vue des navigateurs, des serveurs ou des moteurs de recherche. Mais c'est impératif si l'on se place du point de vue des utilisateurs (qui ne sont pas des machines). C'est pourquoi de nombreux consultants disent de toujours activer le module Path (situé dans le groupe Core - facultatif dans la page des modules - admin/build/modules) qui supporte les alias d'URL (nous mentionnerons brièvement un autre module, appelé Pathauto).

Ainsi, juste avant que vous ne soumettiez votre inestimable thèse sur la noix de Macadam, et si vous avez activé le module Path (et vous le ferez), vous verrez dans la page de saisie de contenu une section nommée URL Path setting. Si vous voulez que vos visiteurs voient cette page à l'adresse http://www.exemple.com/histoire-de-Macadam.html, vous saisirez histoire-de-Macadam.html dans le champ URL.

Certains diront qu'indiquer .html en fin d'URL n'est pas nécessaire. C'est exact. Mais dans ce cas il n'est pas nécessaire non plus de faire le reste. Une opinion partagée est que si vous voulez que vos visiteurs voient un nom « normal », alors ce doit être un nom WEB habituel. Les pages web ont un type donné, comme HTML, il devrait donc être indiqué aussi. Mais c'est vous qui décidez.

Oups ! Vous avez oublié d'indiquer l'URL « explicite » avant de publier votre contenu ? Pas d'inquiétude. Drupal vient à la rescousse !

D'abord, rendez-vous sur la page qui vient d'être créée. Vous voyez son URL dans la barre d'adresse du navigateur. A la fin, il y a probablement node/xxx d'indiqué. xxx est un nombre quelconque, retenez-le. Rendez-vous ensuite sur la page Administrer >> Construction du site >> Alias d'URL. Il y a un onglet Ajouter un alias en haut de la page, cliquez dessus. Dans le champ Chemin système existant : * indiquez le node/xxx vu précédemment. Dans le champ Alias de chemin :* indiquez histoire-de-Macadam.html puis cliquez sur le bouton Créer un nouvel alias.

Maintenant revenez à votre page contenu et regardez la barre d'adresse du navigateur.

Générer des alias automatiquement

Si votre site contient beaucoup de contenus, et notamment des contenus écrits par les utilisateurs, vous devriez envisager d'utiliser le module Pathauto. Il vous générera des alias d'URL automatiquement lors de la création de nouveaux contenus, mais il créera également des alias pour les pages existantes, par lots.

Path et URL simplifiées

Notez que le module Path n'a pas besoin des URLs simplifiées. Par exemple :

Avec les URL simplifiées :

Sans les URL simplifiées :

Droits d'accès

Après avoir activé le module Path, vous devez accorder les droits d'accès aux rôles qui l'utiliseront. Rendez-vous dans la page admin/user/permissions, descendez jusqu'au module Path et activez les droits gérer les alias d'url et créer des alias d'url pour les rôles souhaités.

Extension HTML ou HTM

En fait, l'extension normale pour un fichier HTML est .html (et .xhtml pour du XHTML).

.htm est l'extension-raccourci, non normalisée, créée par Microsoft. Les deux veulent dire la même chose mais la seconde n'est pas conforme aux normes W3C/IETF/RFC/etc.

Quoiqu'il en soit, il n'est pas du tout nécessaire de mentionner l'extension dans le chemin. Lorsque vous sauvegardez une page existante en tant que page html via le Enregistrer sous... du navigateur, il ajoutera automatiquement cette extension.

Par ailleurs, de nombreuses personnes n'utilisent pas d'extension du tout. Et la fonction d'ajout d'alias d'URL de Drupal n'en ajoutera pas, à moins que vous ne la spécifiiez expressement.

L'utilisation de .html ou .htm dépend de ce que vous voulez que les utilisateurs voient. Parfois, je veux « dé-drupaliser » mon site, alors j'ajoute l'extension; lorsque je veux le windowswiser, j'utilise .htm.

Les alias d'URL relèvent plus de la « cosmétique », bien qu'ils puissent aider à une meilleure optimisation pour les moteurs de recherche (SEO).