Voilà, voilà... Fin de l'aventure...

 

Fermeture de kolossaldrupal.org dans...


Bonjour tout le monde,

Drupal évolue, les versions changent et Kolossaldrupal.org était essentiellement consacré à la version 6 de Drupal.

Autant dire que les infos présentées ici commencent à dater...

Faute de temps, je ne peux plus garder le site Kolossaldrupal à jour...

Je vous aurais bien proposé de reprendre le flambeau mais... c'est tellement simple de nos jours de se faire son propre site à soi...Pourquoi s'embêter alors ? :-)

Ce site restera donc en l'état, tel qu'il était en 2011...

Ah la la ! Cela ne nous rajeunit pas !

Manuel Vila - Avril 2016

Mettre à jour son Drupal 6.x

Un truc chouette avec Drupal c'est que lorsque vous vous connectez en tant qu'administrateur et que vous allez dans le panel d'administration (menu Administrer), il vous signale tout de suite si des mises à jour sont disponibles. Ça évite la corvée d'une vérification manuelle et le risque d'oubli.

Le truc ennuyeux c'est que, face à une mise à jour, le Drupalien débutant que je suis tremble de tous ses membres, tel un puceau devant la nudité éblouissante de sa promise. La crainte de foirer quelque chose, quoi.

Mais Drupal fait bien les choses et, avec chaque mise à jour, il y a toujours un fichier UPGRADE.TXT qui explique comment procéder.

Il explique en anglais.

Aïe.

Voici la traduction de l'UPGRADE.TXT fourni avec la mise à jour 6.9 de Drupal, assorti de quelques précisions personnelles.

Cette procédure de mise à jour est valable pour toutes les versions 6.x. Si vous avez un doute, regardez la première ligne du fichier UPGRADE.TXT, si elle ressemble à la ligne juste en-dessous, c'est ok.

o O o

// $Id: UPGRADE.txt,v 1.12 2008/01/04 16:15:58 goba Exp $

Avant toute mise à jour vous devez vous assurer que :

  • Votre système répond aux exigences de Drupal telles que décrites dans http://drupal.org/requirements.

  • Vous avez sauvegardé toutes vos données (étape 1)

  • Vous avez vérifié la compatibilité des modules personnalisés et additionnels (étape 11)

  • Vous avez vérifié la compatibilité des thèmes personnalisés et additionnels (étape 11)

  • Vous avez lu l'intégralité de ce document.

On y va !

  1. Sauvegardez votre base de données et votre dossier Drupal – et notamment le dossier sites qui contient les fichiers de configuration ainsi que les modules et thèmes additionnels - les modules additionnels ou personnalisés du dossier modules, le contenu du dossier files qui contient les fichiers uploadés. Si d'autres fichiers ont été modifiés, comme par exemple .htaccess ou robots.txt, sauvegardez-les également.

    Remarque : pour une installation mono-site, le fichier de configuration settings.php est situé dans le dossier sites/default/settings.php. Le fichier default.settings.php contient une copie de l'original à des fins de récupération, si besoin est.

    Pour une installation multi-sites, le fichier de configuration se trouve dans un dossier respectant l'une de ces arborescences :

      • sites/default/settings.php
      • sites/exemple.com/settings.php
      • sites/sub.exemple.com/settings.php
      • sites/sub.exemple.com.path/settings.php

    Vous trouverez plus d'informations sur la configuration multi-site dans le fichier INSTALL.TXT

  2. Si possible, connectez-vous en tant qu'utilisateur avec l'ID 1, c'est le premier compte créé et c'est le compte administrateur principal. L'utilisateur ID 1 peut accéder au script update.php de l'étape 10. Il y a une procédure spéciale à l'étape 10 si vous ne pouvez pas vous connecter en tant qu'utilisateur 1.

    Ne fermez pas votre navigateur tant que vous n'avez pas accompli la dernière étape (n°14).

  3. Basculez le site en «hors-ligne » (menu Administrer » Configuration du site » Maintenance du site) pour permettre la mise à jour de la base de données sans coupure et pour éviter l'affichage de messages d'erreurs aux internautes.

    Le mode Maintenance est également accessible par l'URL http://www.exemple.com/?q=admin/settings/site-maintenance où vous remplacerez exemple.com par le nom de domaine et le chemin de votre site

  4. Si vous utilisez un thème additionnel ou personnalisé, basculez vers un thème d'administration comme Garland ou Bluemarine (menu Administrer » Construction du site » Thèmes, cochez le bouton radio Par défautpuis clic sur le bouton Enregistrer la configuration)

  5. Désactivez tous les modules additionnels et personnalisés : menu Administrer » Construction du site » Modules.

    Concrètement : on décoche tout ce qui ne se trouve pas dans Core – obligatoire et Core – facultatif.

    Remarque : selon les modules installés, il sera peut-être nécessaire de refaire plusieurs fois cette étape jusqu'à ce que tous les modules dépendants soient désactivés.

    Autre remarque : il est judicieux de tenir à jour un « registre » où sont répertoriés les modules actifs, ça aide à savoir lesquels réactiver ensuite (à l'étape 12).

  6. Enlevez tous les anciens fichiers et dossiers du dossier d'installation de Drupal

    Concrètement : on ne laisse que le dossier sites

  7. Décompactez la mise à jour dans le dossier d'installation de Drupal

  8. Copiez les dossiers sites et files sauvegardés dans le dossier d'installation de Drupal.

    Si d'autres fichiers, tels que .htaccess ou robots.txt, avaient été modifiés, reportez les modifications dans la nouvelle version en utilisant les données sauvegardées à l'étape 1.

    Attention ! Il est bien écrit de reporter les modifications pas de remplacer les fichiers par ceux sauvegardés.

  9. Vérifiez le nouveau fichier de configuration pour être sûr qu'il contient les bonnes informations.

  10. Lancez le script update.php en tapant l'URL http://www.exemple.com/update.php (remplacez exemple.com par le nom de domaine et le chemin de votre site).

    Cette étape actualisera la base de données pour la nouvelle version. Vous verrez une page de mise en garde vous demandant de sauvegarder vos données (vous avez normalement sauvegardé à l'étape n° 1).

    Dans le choix « Select update » vous ne devriez pas avoir de version à choisir, contentez-vous de cliquer sur le bouton Update. Lorsque la mise à jour sera faite, vous obtiendrez un écran « Updates were attempted, etc ».

    Si vous ne pouvez pas accéder au script update.php, procédez comme suit :

  • Ouvrez le script settings.php dans un éditeur de texte

  • Repérez la ligne $update_free_access = FALSE;

  • Modifiez-la en $update_free_access = TRUE;

  • Une fois que le script update.php a été exécuté, rétablissez la ligne $update_free_access = TRUE; dans sa valeur initiale : $update_free_access = false;

  1. Assurez-vous que les versions de tous vos modules additionnels ou personnalisés sont compatibles avec la nouvelle version de Drupal. Pour une mise à jour majeure, passage d'un version 5.x à 6.x par exemple, les modules des versions antérieures ne seront pas compatibles et leur mise à jour sera nécessaire.

  1. Réactivez les modules additionnels et personnalisés (ceux que vous aviez décochés à l'étape 5) et relancez update.php pour actualiser les tables additionnelles ou personnalisées de la base de données.

  2. Remettez le thème original du site (si vous aviez basculé sur un thème d'administration à l'étape 4). Si votre site utilise un thème additionnel ou personnalisé, assurez-vous de sa compatibilité avec la nouvelle version de Drupal.

  3. Enfin, remettez votre site « en ligne » pour que les internautes puissent à nouveau le parcourir. Comme indiqué à l'étape 3, le mode Maintenance est accessible par l'URL http://www.exemple.com/?q=admin/settings/site-maintenance où vous remplacerez exemple.com par le nom de domaine et le chemin de votre site

Pour plus d'information sur la mise à jour de Drupal, reportez-vous au manuel en ligne : http://drupal.org/upgrade

o O o

C'est donc d'une souris tremblante que j'ai effectué toutes ces opérations et... Tout s'est bien passé !

Je repars vers ma promise.

o O o

Maintenant un gag...

Vous avez mis à jour votre Drupal, vous vous êtes déconnecté tout fier du travail accompli mais vous tombez sur une page vous indiquant que le site est hors-ligne...

Ou pire : vous avez fermé votre navigateur par mégarde et lorsque vous revenez à votre site, même punition, page indiquant que le site est hors-ligne.

Et plus moyen de se connecter puisque, le site étant hors-ligne, il n'y a pas la boite de connexion...

Tout ça pourquoi ? Parce que vous avez sauté l'étape 14.

La solution

Tapez l'url suivante : http://www.exemple.com/?q=user (où vous remplacerez exemple.com par le nom de domaine et le chemin de votre site).

Vous obtiendrez une page de login où vous vous connecterez en tant qu'administrateur, retrouvant ainsi la possibilité de passer le site en ligne.

Le PDF de ce tuto est disponible ici.

o O o

Un autre gag : le site reste hors-ligne quand même...

Vous avez pourtant bien remis le site en-ligne via le paramétrage de Administrer » Configuration du site » Maintenance » État du site mais dès que vous vous délogguez, vous obtenez le message comme quoi le site est en maintenance... Pas moyen de naviguer dessus...

Relogguez-vous, allez dans Administrer » Configuration du site » Performance et cliquez sur le bouton Supprimer les données du cache. Ça devrait rentrer dans l'ordre...